Lecteur Urbain

Le guide du lecteur intergalactique

Blog de livres fantasy, science-fiction, histoires, romans...

Fantasy

Le trône du dragon, L’arcane des épées (tome 1) de Tad Williams

Chose que je n’avais pas fait depuis quasiment un an et la fin de la lecture des Annales du Disque-Monde de Terry Pratchett, j’ai commencé à lire un cycle de fantasy ! Et j’ai choisi L’arcane des épées de Tad Williams, qui est considéré comme un classique de la fantasy par certains. Cette série peut se classer dans la dark fantasy, un sous-genre de la fantasy.

Simon, quatorze ans, n’a jamais quitté le château du Hayholt où il a grandi dans les jupes des chambrières. Il n’a jamais connu son père et sa mère. Un jour, il deviendra mage, pourvu que le destin lui soit favorable.

Un mystère plane sur le grand château. Le roi Jean, tueur du dragon Shurakai et souverain de toutes les nations humaines, est à l’agonie. Bientôt son fils aîné, le prince Élias, ira siéger sur le Trône du Dragon. Et des complots se trament dans l’ombre. La mort du roi Jean est très attendue. Elle pourrait libérer un terrible maléfice…

En fait, c’est la conquête du pays par les hommes, cinq siècles plus tôt, qui a créé le malaise. Les Sithis, anciens maîtres de la terre, ont brusquement disparu. Seraient-ils morts ? Peu plausible : ils sont immortels.

Alors, il y a un problème, et Simon n’en sait rien. Seule une société plus ou moins secrète, la Ligue du Parchemin, voit venir le danger. De grands desseins sont en jeu. Pour que survive le monde, Simon devra résoudre un jour l’énigme légendaire des Épées du Pouvoir. Mais on ne l’a pas prévenu.

Je viens donc de finir le premier tome de ce cycle qui en compte 8 au format français original (contre 3 en VO et pour le format « intégral » en français). Je peux d’ores et déjà dire que c’est très prometteur. Malgré un début un peu long, mais nécessaire pour bien poser le contexte, expliquer le monde dans lequel l’histoire se déroule et présenter les personnages et leurs relations.

L’histoire s’accélère vraiment à la moitié de ce premier tome, où Simon, le personnage principal est enfin amené à quitter le huis-clos du château dans lequel il vit. J’ai beaucoup aimé la psychologie des personnages, qui peuvent osciller entre le « bien » et le « mal » et c’est des notions assez relatives dans ce roman, et où Simon est même amené à se questionner sur le bien(ou mal)-fondé de ses actions. D’ailleurs, on retrouve un peu de FitzChevalerie, le personnage principal de l’Assassin royal de Robin Hobb, dans son côté un peu « geignard », qui était un peu devenu agaçant à la longue ; j’espère que ce ne sera pas également le cas ici…

Le monde dans lequel se déroule le récit est bien décrit et très fouillé avec ses différentes races (les humains, les trolls, les sithis…) et son histoire et sa mythologie très complète. Il y a néanmoins une petite chose qui m’a agacé pendant la lecture : l’auteur s’est efforcé de donner des nouveaux noms aux mois, en soit, à la base ça ne me pose pas de problème, mais pourquoi faire ça pour renommer, par exemple novembre en novandre ? Et c’est pareil pour tous les mois 😅. Malgré ce petit détail et si cela continue à évoluer dans le bon sens, je sens que je vais beaucoup aimer ce cycle.

Le trône du Dragon (L’arcane des épées – tome 1)
de Tad Williams

Ma note : 7/10

436 pages | ISBN : 978-2266174411 | acheter sur Amazon

Ce livre entre dans le cadre du challenge Littératures de l’imaginaire

challenge-imaginaire

5 Comments Le trône du dragon, L’arcane des épées (tome 1) de Tad Williams

  1. Pingback: Bilan de mes lectures #1 : novembre 2016 | Lecteur Urbain

    1. Arnaud

      J’en suis au 2/3 du deuxième tome et là j’accroche vraiment, ça s’est vraiment accéléré par rapport au premier !

  2. lutin82

    Il faut, il faut, il faut… vraiment que je goûte Tad williams, le seul hic, c’est entamer un long cycle.

    Je suis très séduite par ta critique!

    Reply
  3. Pingback: Le roi de l’orage, L’arcane des épées (tome 2) de Tad Williams | Lecteur Urbain

Leave A Comment