Lecteur Urbain

Le guide du lecteur intergalactique

Blog de livres fantasy, science-fiction, histoires, romans...

Science-Fiction

Les chants de Felya de Laurent Genefort

Je viens de finir Les chants de Felya, un roman de science-fiction écrit par Laurent Genefort. Ce livre regroupe les 3 (petits) tomes originaux qui composaient cette trilogie écrite en 1995-1996 et publiée dans la collection Fleuve Noir Anticipation  :

  • Le labyrinthe de fer

  • De chair et de fer

  • Lyane

Cela donne une intégrale d’un peu plus de 600 pages qui se lit relativement facilement. Voici la 4e de couverture de ce planet-opera :

Aux confins de l’univers se commettent les pires atrocités. Sur Felya, une planète d’extraction minière, la puissante compagnie Felexport exploite toutes les ressources à sa portée : minérales, animales, végétales… et humaines. Pour les tribus indigènes, divisées, toute résistance est vaine.
Que peuvent des lances contre des tanks ? Elles passent sous le joug de Felexport les unes après les autres : les hommes rejoignent les rangs de son armée, les femmes ses bordels. Puni pour avoir enfreint les coutumes de son peuple, le jeune Lorin doit prouver son attachement aux siens.
Dans sa quête, il va rencontrer Soheil, de la tribu des tailleurs de sel. Tous deux vont devoir mettre de côté leurs différences s’ils veulent survivre aux épreuves qui les attendent. La rébellion, l’espoir attendu par toute la planète, n’est peut-être pas loin…
Une fresque de science-fiction qui n’est pas sans rappeler les œuvres de Stefan Wul et de Jack Vance.

Dans les 2 premiers tomes composant la trilogie on suit les aventures de Lorin, dans le 3e on suit Lyane, la fille de ce dernier. Pour moi, le résumé présenté ci-dessus n’est pas forcément très représentatif de la réalité du roman de Laurent Genefort. Là où le résumé peut rappeler le scénario du film Avatar de James Cameron.

En effet, il n’y a pas vraiment de conflits entre les « primitivistes » (autochtones) et les colons de la FelExport. On suit juste les histoires de Lorin et Soheil au niveau micro et non pas l’histoire de la planète au niveau macro. Je trouve ça un peu dommage, cela aurait pu être intéressant d’avoir l’histoire globale de la colonisation de la planète.

En revanche, j’ai beaucoup aimé le premier tome, et tout particulièrement le début de celui-ci, où on découvre les us et coutumes de la tribu de Lorin et la découverte de la faune et la flore de la planète Felya, où on voit bien que l’auteur s’est lâché. Au delà de ça, l’intrigue reste relativement légère.

 

Les chants de Felya
de Laurent Genefort

Ma note : 6/10

608 pages | ISBN :978-2253183945 | acheter sur Amazon

Leave A Comment